01
août-2014

Oihana, 2 ans ¼ : « Les fêtes de Bayonne ne sont pas une orgie ! »

Trop souvent associées à l’image de beuverie, les fêtes de Bayonne sont avant tout et surtout des fêtes durant lesquelles petits et grands prennent part à leur héritage culturel et partagent quelque soit leur âge, l’une des plus belles traditions de Pays Basque, vieille de 78 ans. Oihana, 2 ans ¼ et déjà 3 fêtes à son actif (non, il n’y a pas d’erreur dans le calcul) nous livre son témoignage !

Toute la famille en rouge et blanc pour l’omelette au piment

 

Championnat du monde de l'omelette aux piments des fêtes de Bayonne 2014
On est mercredi et il est 8h de matin, j’émerge doucement. Pourtant, à peine les pieds sur terre que je suis déjà à fond. Aujourd’hui est un jour important, c’est l’ouverture des fêtes de Bayonne et je suis déjà excitée à l’idée d’y participer. Toute de blanc vêtue, maman noue ma cinta sur la droite comme le veut la tradition et attache le bandana à mon poignet. Pour le passage autour du cou, il faudra attendre 22h, heure officielle de l’ouverture des fêtes.

Direction la place des Halles de la ville pour aller juger la meilleure omelette au piment du monde ! Rigolez pas ! Il s’agit d’un championnat du monde tout de même ! Et gourmande comme je suis, j’ai testé aussi bien les versions traditionnelles que celles aux champignons (vooire cèpes parce que j’ai mes entrées). Un régal ! Le ventre plein, je me suis accordée une petite sieste, histoire d’être en forme pour l’ouverture.

Ma mère m’a donné la permission de 22h pour l’ouverture des fêtes de Bayonne

Fin d’après-midi, j’étais déjà de retour au milieu de la foule rouge et blanche. Comme je suis encore tributaire de mes parents, j’ai dû écluser quelques bars. Heureusement, ils ont pensé à moi et on est allés faire un petit tour du côté du bar du curé où les cocktails de jus de fruits coulent à flots. Après tout, y’a pas de raisons pour qu’on reste à l’eau et qu’on est pas le droit de trinquer comme il se doit nous aussi ! Pour l’occasion, je me suis enfilé d’un trait un « Diablotin grenadine » !

Toute guillerette, je suis ensuite partie fouler la place de la Mairie où j’étais déterminée à faire marcher mes cordes vocales et tournoyer mon foulard ! Qu’est-ce que j’ai trépigné durant le discours ! Il me tardait temps qu’ils les donnent les clés de la ville à la population. Qu’enfin la fête commence pour de vrai et qu’on puisse s’amuser jusqu’à épuisement ! J’ai un peu moins fait la maligne quand le feu d’artifice s’est invité à la fête. Les trois coups de canon de l’ouverture officielle sont impressionnants ! En même temps, il faut bien que ceux qui sont à l’autre bout de la ville les entendent !

Enseigne du bar du curé à Bayonne

Salutation à la cour avant la rencontre avec le Roi LEON

 

La cour du Roi Léon, roi des fêtes de Bayonne
  Après une bonne nuit, je me suis attaquée à LA journée des fêtes qui m’est dédiée : la journée des enfants. Toute la journée du jeudi, des activités spécifiques sont mis en place pour les enfants. Bien sûr, certaines animations traditionnelles ont lieu aussi les autres jours mais ce jour-là, toute la famille, parents et grands-parents, se met à notre rythme et accepte de laisser tomber les levées de coude pour nous suivre dans nos délires enfantins ! En même temps, j’ai vu la lueur dans leurs yeux. Faut pas croire, ils s’éclatent aussi !

On a commencé par faire connaissance avec la cour du Roi Léon et là, j’ai un peu flippé ma mère ! Ben, ouais, du haut de mes 92 cm, ces géants de plusieurs mètres sont impressionnants quand même. Heureusement, ils sont super sympa ; ils dansent, sourient et posent même pour les photos.

Entre nous, j’ai eu un petit faible pour le chocolatier !

Et un encierro txiki pour faire comme les grands

Passées les présentations, je les ai légèrement laissé en plan pour rejoindre le cortège qui s’agglutinait déjà le long de la Nive pour observer au plus près l’encierro txiki. J’ai pas encore l’âge pour rejoindre les sportifs en culotte courte mais j’observe déjà ces toros nerveux et coriaces… en carton et sur roulettes, lachés dans les rues de la ville.

Bientôt, ce sera moi qui empoignerai un journal pour taper sur le flanc d’une de ces bêtes en carton-pâte ; histoire de frissonner et m’entraîner à affronter encore plus tard les vaches de Saint-André.

Encierro Txiki de la journée des enfants des fêtes de Bayonne 2014

L’incontournable réveil du Roi Léon et la remise des clés miniatures

Réveil du roi Léon sur la place de la Mairie de Bayonne
Après les en-cas festifs, il était temps de passer aux choses sérieuses et d’aller réveiller ce fainéant de Roi Léon ! Le parterre rouge et blanc de la place de la Mairie était tout aussi magnifique que la veille mais cette fois-ci, on était très nombreux à jouer dans la catégorie des moins de 20 kg. Et on s’est pas fait prier pour pousser la chansonnette et scander à tue-tête des « Léon, Léon, Léon… ! » au pied du balcon.

Entre nous, les grands n’étaient pas en reste non plus. Je l’ai bien entendu ma maman s’époumoner à crier le prénom de la star du jour. Et c’était pas la seule. Qu’est-ce que c’était sympa aussi quand est apparu la bonne bouille de ce cher Roi Léon aux douze coups de l’horloge. Tout le monde a sauté de joie !

Méga pique-niques et profusion d’animations

Pour se remettre de toutes ces émotions matinales, on s’est requinqué autour d’un pique-nique géant sur l’esplanade de la Poterne, autour de produits bios et locaux. Et à défaut de sieste, je me suis épuisée à danser la zumba et sauter dans les châteaux géants gonflables.

J’aurai bien voulu tester le parcours du combattant que les militaires avaient installé pour l’occasion mais ç’aurait été présumer de mes forces. J’ai tellement eu à faire que j’ai tout juste testé les activités mises en place spécifiquement pour les très jeunes festayres (2 à 5 ans) par des professionnels de l’animation (parcours aventure, initiation aux arts du cirque…). Pas le choix, faudra que je revienne !

Châteaux géants gonflables de la Poterne aux fêtes de Bayonne

Le soir tombant, j’ai commencé à rendre l’âme et j’ai accordé la permission de sortir à mes parents. Après tout, ils avaient été bien sages toute la journée, je ne pouvais pas leur refuser le petit tour qu’ils quémandaient pour écouter la banda chez Lous Thioles et se délecter d’une brochette de calamars du côté du trinquet Saint-André.

J’ai accordé la permission de sortir à mes parents. Ils avaient été sages toute la journée.

Alors, convaincus que les fêtes de Bayonne sont bien plus belles que la réputation sulfureuse qu’elles ont ?! On prend rendez-vous pour l’année prochaine ?! Moi, j’y serai et je serai assez résistante pour m’émerveiller devant le corso et coucher le Roi Léon !

Et vous, quelle animation traditionnelle aimeriez-vous découvrir ? 

Logo En France Aussi« Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » de Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs ».

Ce numéro d’août est consacré « aux fêtes de l’été ».

Les autres articles participant à ce rendez-vous mensuel :

1

 goûts / 32 Commentaires
Partager cet article:
  1. Marianne /

    Merci beaucoup pour cet article Ophély, j’ai adoré :) !

    • Ophély /

      Ravie que ça t’est plu !

  2. En France aussi… #3 – Autour d’un moulin… | Blue Edel /

    […] Miss Voyage […]

  3. En France aussi... Fête de la Saint-Pierre à Cagnes ! | La Terre sur son 31 /

    […] Les fêtes de Bayonne (pour les enfants) chez Missvoyage […]

  4. Nath' /

    Hello !
    Joli récit que je découvre tardivement car j’étais au Japon. j’étais vraiment dedans, j’ai vécu ces fêtes avec toi, un pur bonheur !

    • Ophély /

      Salut !
      Contente que cet angle bambin t’ait plongé dans les fêtes à 91 cm de haut.
      Je souhaitais vraiment que mes lectrices se projettent différemment.
      merci pour ton commentaire et à très vite pour le Japon !

  5. Sév /

    Oh Oihana, tu racontes tellement bien que j’avais l’impression d’être dans tes pas et dans l’ambiance, du début à la fin :)

    • Ophély /

      Merci ! Je m’applique, je m’applique ! ;-) En même temps, je me suis tellement amusée comme une petite folle que c’était simple et sympa de le partager !

  6. LadyMilonguera /

    C’est un événement auquel j’aimerai bien assister…

    • Ophély /

      Et bien, il ne te reste plus qu’à te libérer le dernier week-end de juillet (du mercredi au dimanche) et hop, de faire un saut en rouge et blanc ! Pour le reste, laisse-toi porter, ça passe tout seul !

  7. Anne /

    Je trouve super important que ton article soit lu et partagé ! Parce qu’effectivement même si malheureusement le côté orgie est vrai il est minoritaire largement minoritaire !!
    Les fêtes de bayonne c’est avant tout une fête populaire pour tous :D

    • Ophély /

      Je ne peux qu’être d’accord avec toi sur toute la ligne. Oui, il y a des débordements alcooliques mais c’est loin d’être le visage principal de ces fêtes. On oublie trop souvent qu’il s’agit de fêtes traditionnelles vieille de presque 80 ans qui réunissent toutes les générations et contribuent à la transmission du folklore basque. Bref, tu l’as compris, je suis convaincue ! Et ravie si je suis aussi convaincante ! ;-)

  8. Sylvie /

    J’imagine tout à fait Oihana racontant tout ça du haut de ses 2 ans 1/2 ! Bonne idée de retrouver toi-aussi ton regard d’enfant.
    Excellent première participation ! Feras-tu aussi bien pour la prochaine :) ?!

    • Ophély /

      Imagine toi que la réalité a certainement dépassé la fiction ! Comme si elle était « habitée ». Une basque dans l’âme finalement ! En tout cas, ravie que cette 1° participation ait plu. J’espère que le prochain sujet m’inspirera autant ! ;-)

  9. En France Aussi : mon top 5 des fêtes de l'été en Savoie /

    […] fête de Bayonne (ou comme une copine Oihana, 2ans 1/4 nous emmène festayrer ! ) chez Miss […]

  10. Virginie C. /

    Génial !! J’adore forcément !! Cela me ferait très envie d’aller faire la fête avec Oihana, elle est entre mon frère et moi ;-) Elle nous montrerait ses bons plans ! En tout cas, je vais dire à mes parents que c’est bon, l’année prochaine on peut y aller, malgré notre jeune age !
    Arthur

    • Ophély /

      Arthur, plus aucun doute, tu peux motiver tes parents à traverser le pays pour venir festoyer en rouge et blanc avec moi. Je me ferai un plaisir de te montrer mes bonnes adresses ! A l’année prochaine alors ! Oihana

  11. escapadesamoureuses /

    sympa de découvrir les fêtes de Bayonne de cette façon !!! enfin, une façon de les voir autrement que par les faits divers dans les journaux.
    ça doit etre une ambiance du tonnerre tout de même. Voilà encore quelque chose à faire un jour.

    • Ophély /

      Oui, oui, oui ! C’est une ambiance de folie qui chamboule toujours un peu le cœur ! Surtout quand des milliers de personnes chantent l’hymne des fêtes ! Boouuhh, j’en ai les frissons rien que d’y penser ! Oublie les journaux, on sait bien que les médias, c’est pas bon pour la santé ! Et note un passage aux fêtes dans ton agenda ! A bientôt

  12. Christelle /

    Bonne idée de raconter la fete avec la vue d’OIHANA !
    et super pour une premiere PARTICIPATION :-)

    • Ophély /

      Que de compliments ! En même temps, le sujet était inspirant ! Même toi tu as deux sujets ! ;-) On verra le prochain…

  13. Mes_basques /

    Génial ton recap des fêtes de Bayonne ! Moi je n’ai pas osé avec petit loup cette année (enfin surtout j’étais pas là le fameux weekend et jeudi je travaillais), mais l’année prochaine c’est obligé, on y va en famille !

    • Ophély /

      Super si ca te motive pour l’année prochaine ! Il faut oser. Ca fait 3 ans que je l’ai fait avec Oihana et c’est de mieux en mieux. La première année, elle était encore petite et ca a été plus de la balade. La seconde, elle a commencé à bouger son popotin. Et cette année, elle a bien pris son pied. Reste encore les géants qui lui foutent la trouille et elle est encore petite pour veiller jusqu’à l’heure du corso mais on a encore plein de fêtes devant nous. On s’y retrouve l’année prochaine si tu veux avec les troupes respectives !

  14. LadyMilonguera /

    Je serais bien curieuse d’assister au moins une fois à de telles réjouissances moi…

    • Ophély /

      Curieuse une fois, « redemandeuse » chaque fois ! On prend goût à ces choses-là !

  15. claire /

    et ben je l’imagine bien la louloute habillée tout en blanc à siroter un bon diablotin tiens !

    • Ophély /

      Et encore tu ne l’as pas vu se déhancher sur « pakito » joué à la trompette dans une cidrerie ! Heureusement que je surveillais son verre sinon j’aurai eu des doutes ! ;-)

  16. Blue Edel /

    rhooo depuis le temps que ma soeur me tanne pour que j’aille a bayonne… là tu viens de faire pencher la balance en sa faveur !!!! bel article ! merciiii

    • Ophély /

      Ah, là, je ne peux que soutenir ta sœur ! Tu n’as plus le choix, il faut que tu viennes te rendre compte par toi-même !
      J’entends encore trop souvent que certains ont peur ou hésite à venir parce qu’on leur a dit que c’était la beuverie, que c’était violent…
      Je ne nie pas qu’il y a des débordements… Forcément avec 1 millions de personnes sur 5 jours. Mais honnêtement, vu le nombre, c’est plutôt bon enfant et très festif !

  17. en France aussi… #2 – Fêtons l’été ! | Blue Edel /

    […] Miss Voyage […]

  18. Armelle /

    Les fêtes sont belles au Pays basque et cette idee de narration est vraiment très amusante !

    • Ophély /

      Je ne suis pas basque alors je peux me permettre : « oui, les fêtes sont belles au Pays Basque » ! Et je suis ravie que tu es trouvé sympathique le récit à travers les yeux de ma fille. Au prochain rendez-vous #EnFranceAussi

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec